Archives du mot-clé adherents

Snif snif … Noëlle


« Snif snif … » pour reprendre le titre du message d’Alain Pelletier après le petit mail de notre collègue Noëlle Bouscarle qui quitte RSD :

Je voulais vous prévenir, ainsi que les autres membres du bureau, que je ne me réinscrirais pas à RSD, pour les randos à venir en 2011-2012. J’ai été ravie de faire partie de ce club si convivial mais je suis trop souvent absente suite à mes déplacements en France ou à l’étranger.
Mon fils s’étant installé en Dordogne, je fais de nombreux aller-retour vers le Périgord pour profiter de mon petit-fils …..
Et malheureusement, les randos du dimanche tombent toujours aux mêmes dates que celles de l’ARPV de Velaux !
Je garde un excellent souvenir de tous les séjours que nous avons partagés et j’espère que vous ne me tiendrez pas rigueur de ma défection ….
Si mon emploi du temps venait à s’alléger, je vous recontacterais sûrement.
Je vous souhaite à tous de très belles balades et au plaisir de vous revoir à Martigues ou sur les chemins !
Avec toute mon amitié
Noëlle

Et notre collègue Alain résume bien notre sentiment à toutes et tous :

C’est vrai qu’on ne se voyait pas souvent, mais c’était à chaque fois avec plaisir.
Donc on ne pourra que regretter ton absence ; mais je comprends très bien ton choix.
Et surtout il faut profiter des enfants et petits enfants.
Et Mireille nous racontera peut-être des voyages communs.
De toute façon on repensera à toi en regardant les photos mais aussi quand on fera cet apéritif exotique que l’on aime tant.

Publicités

Au revoir Lili …


Hier vendredi nous étions une vingtaine d’adhérents autour de de Lili Salabert (la Lili de Max …) pour un repas amical autour de notre collègue qui quitte la Provence.
En effet Lili nous abandonne et s’en va retrouver sa région natale – et sa famille – au cœur du sud-ouest, et nos amis Pelmel avaient organisé cette petite rencontre.

Ce fut l’occasion de se remémorer quelques bons moments passés ensemble à RSD au cours des nombreuses années ou Lili et Max nous accompagnaient.

Nous lui souhaitons de profiter de nombreux autres moments de bonheur au sein de sa famille, et puis – si les rumeurs sont exactes – quelques martégaux risquent bien de se hasarder un jour ou l’autre dans ces régions pas si lointaines.